Lettre d’un Vieux

Je veux être maison, accueil refuge, et Paradis. Je veux être ton havre, et toi le mien. Je veux communiquer, partager, m’associer.

Il n’est qu’en Toi

Parfois, j’ai très envie d’arrêter d’espérer. De m’asseoir là, sur le bord de la route, et regarder la vie passer.

Hors du Corps

Sans le regard de la foi, on est nazes parfois. Très souvent. Très très nazes.