De toi

De toi je veux un peu apprendre qui tu es, ce que tu voudrais faire, à quoi tu rêves.

Ô Seigneur, dans ce vieux kébab…

Merci de me donner d’être un peu tabernacle, de brûler de ton feu au cœur de la cité.

Algérie, mon amour

Je ne sais pas ce qui leur a pris. Mes parents n’étaient pas spécialement des aventuriers. Moi non plus, à l’époque, du reste. Nous habitions un modeste quartier de banlieue populaire, pluri ethnique comme on dirait maintenant. Pluri confessionnel. En gros, 80% de musulmans. J’étais scout, catholique, j’avais douze ans, on était modestes et tranquilles….