André

Il n’était pas charismatique, André Il n’avait rien de fantastique, André À sa façon , humble et fragile En pauvre héraut de l’Évangile C’était un brave petit curé Il était fidèle en prière, André Il nous portait par son bréviaire, André Toujours un mot pour le bon Dieu Il nous montrait la voie des Cieux…

J’attends.

Où nous enverront-ils ? Dans quel pays ? Dans quelle langue serons-nous rejetés ? Que verront-ils en nous ?

De toi

De toi je veux un peu apprendre qui tu es, ce que tu voudrais faire, à quoi tu rêves.

Lettre d’un Vieux

Je veux être maison, accueil refuge, et Paradis. Je veux être ton havre, et toi le mien. Je veux communiquer, partager, m’associer.

Quand on est en cale sèche

Parfois on est en panne, en rade, en cale sèche, pas déprimé mais juste en train peut-être de se réparer.

D’aimer être aimé

Je priais en me baladant, et j’ai reçu au cœur une parole à moi seul destinée, venue du fond des âges, et pour l’éternité : « je t’aime. »

À qui je dois la vie

J’en ai vus, de ces regards levés, mouillés, papillonnants, qui te demandent pourquoi leur cœur leur fait mal à ce point ou qui est cette personne qui remplace papa dans le lit de maman.

On peut croire en l’amour

Un regard d’un amour forgé, forgé par des siècles de complicité, des millénaires d’amour, et cent vies partagées.

Car ils seront nos maîtres

Avec ses frères et sœurs, il fouillait les déchets, que leur rapportaient leurs parents, qui faisaient le porte à porte, de grands sacs tressés sur le dos.