André

Il n’était pas charismatique, André
Il n’avait rien de fantastique, André
À sa façon , humble et fragile
En pauvre héraut de l’Évangile
C’était un brave petit curé

Il était fidèle en prière, André
Il nous portait par son bréviaire, André
Toujours un mot pour le bon Dieu
Il nous montrait la voie des Cieux
Faite d’amour et de bonté

Il écoutait tous nos malheurs, André
Il riait de tous nos bonheurs, André
Il avait pour chacun les mots
Qui encouragent et tiennent chaud
Même quand meurt un être aimé

Les affaires et tous les scandales, André
Je sais que ça lui faisait mal, André
Lui qui n’était qu’humilité
Lui qui avait tout sacrifié
N’en comprenait pas la moitié

J’en veux à tous les sacrilèges, André
Et à tous ceux qui les protègent, André
Pour tous leurs crimes et leurs péchés
Mais aussi parce qu’ils ont souillé
le beau titre que tu portais…

Il est parti sans prévenir, André
Je n’oublierai pas son sourire, André
Et si je vais au Paradis
Je serai accueilli par lui
Qui m’a appris comment prier.

André, mon prêtre, mon curé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s