On peut croire en l’amour

4952256190_d025ee0e04_o

Je ne sais pas pourquoi, je les ai trouvés beaux.

Un papy, une mamie, pourtant très ordinaires. Se déplaçant à pas comptés, plan du métro en main, cherchant à ne pas trop se faire bousculer. Ils avaient cent-cinquante mille ans, enfin, c’est ce que je dirais.

Fripés, ridés, penchés. Dans la foule de sexys branchés, les slims bas et les casques dorés, au milieu des décolletés travaillés, des caleçons apparents, des peaux parfaites, de tout cet érotisme urbain larvé, triste solitude glauque high-tech des métrosexualisés, sans genre et sans acné. Deux vieux machins d’antan à chandails et Géox cirées. Et pourtant, magnifiques, comme un reste d’humanité.

Et ils se sont regardés. Un regard au-delà de la tendresse. Un regard qui te dit je t’ai tout donné, mon Dieu comme j’ai bien fait, ne t’en vas pas sans moi, O ma moitié ! Un regard d’un amour forgé, forgé par des siècles de complicité, des millénaires d’amour, et cent vies partagées. Un regard de couple, un vrai.

Deux tourtereaux branchés, qui se léchaient le museau sans s’arrêter, ont fini par s’apercevoir du regard des vieux aimés. Ils se sont serré les mains, ils se sont regardés, genre seras-tu bien là quand on sera comme eux si un jour on y arrivait ? Et puis se sont serrés l’un contre l’autre avec bien moins d’ostentation, mais je dirais, plus de respect. Et ils sont restés là, graves, amoureux, touchés, tandis que les vieux descendaient.

Je ne sais pas. L’ambiance du wagon était changée.

On peut croire en l’amour.


Cette image a été publiée sous licence Creative Commons à cette adresse : http://www.flickr.com/photos/benoit_d/4952256190/in/photostream/

Publicités

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. messager dit :

    Très beau !
    ce pourrait être un Poème !d’ailleurs ça l’est!
    merci

  2. dumont dit :

    Il faut croire à l’Amour. C’est le moteur le plus puissant ! Bonne soirée !

  3. plumechocolat dit :

    c’est toujours émouvant, un couple de personnes âgées qui se tiennent la main. Il y a une force dans ce geste, sûrement parce qu’au-delà de la tendresse dont il témoigne, il y a toute une route traversée ensemble, et dans ce regard profond et les yeux qui pétillent au-delà des rides, on voit une vraie beauté, donnée par la force d’un amour qui a su passer les années. Et chaque fois que je vois ça, c’est mécanique, je souris et je reprends espoir.

  4. Emma dit :

    génial! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s